L’ourse slovène Sorita a donné naissance à deux oursons

Suivez-nous !

La préfecture des Hautes-Pyrénées a confirmé lundi 29 avril la naissance des deux oursons. Cette nouvelle renforce l’espoir d’un retour viable des ours dans la région et prouve que la réintroduction est un succès.

Sorita, l’une des deux ourses slovènes réintroduites dans les Pyrénées en octobre 2018, est sortie de son hibernation dans le secteur du Pic d’Ardiden accompagnée de deux oursons. « Fin avril 2019, les agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage [ONCFS] ont enfin pu établir un contact visuel avec l’ourse Sorita et confirmer la présence d’oursons à ses côtés », indique le communiqué de la préfecture des Hautes-Pyrénées. Plusieurs indices “avaient laissé présager de l’heureux événement” selon les autorités. Parmi eux, la “phase d’hyperphagie” de l’ourse en novembre mais aussi la date tardive de sortie de la tanière.

Tensions vives et cohabitation difficile

Les associations pro-ours se réjouissent de ces naissances, symboles de la réussite de la réintroduction de l’animal dans la région. La survie de l’espèce n’est toujours pas assurée mais cette nouvelle est encourageante. Pour rappel, la réintroduction de ces deux femelles en octobre dernier avait suscité de vives réactions de la part d’éleveurs dénonçant les effets dévastateurs des ursidés sur leurs troupeaux. Le préfet d’Occitanie Etienne Guyot doit, pour tenter d’apaiser les tensions, rendre publique une feuille de route “pastoralisme et ours” courant mai. L’objectif est de faire le point sur les actions préventives et sur les mesures d’accompagnement des éleveurs.

Captation de la première vidéo de l’ourse Sorita depuis son lâcher en Octobre – © Fond d’intervention éco-pastorale
Suivez-nous !