Le saviez-vous ? Le koala pèse moins d’un gramme à la naissance

Chez le koala, la gestation ne dure qu’environ 35 jours. Ainsi, les petits naissent immatures et sous-développés : ce sont des “larves marsupiales”. Dès la mise bas, le nouveau-né rampe du cloaque vers la poche ventrale de sa mère. Il est aveugle, totalement nu, pèse moins d’1 gramme et mesure moins de 2 centimètres. Ses membres antérieurs sont quant à eux déjà légèrement développés afin qu’il puisse ramper jusqu’à la poche. Il y passera ses 5 premiers mois, se nourrissant uniquement du lait maternel. Le sphincter puissant de la poche ventrale l’enveloppe et prévient tout risque de chute.

Brut – la naissance des marsupiaux

Une première sortie vers 5 ou 6 mois

Au bout d’environ 5 ou 6 mois le jeune koala ouvre les yeux et commence à s’aventurer en dehors de la poche ventrale. Sa mère complète le lait par la “bouillie”, une forme particulière d’excrément composée d’une matière molle de feuilles partiellement digérées. C’est une étape cruciale du sevrage car cette bouillie contient les bactéries nécessaires à la digestion de l’eucalyptus que le système digestif du koala n’a pas à la naissance. A partir de 6 mois le jeune passe presque tout son temps en dehors de la poche, accroché au dos de la mère. C’est à ce stade qu’il apprend à saisir sa nourriture et à sélectionner les feuilles comestibles.

Au bout d’environ 5 ou 6 mois le jeune koala sort de la poche ventrale de sa mère

Une indépendance tardive

Le koala est indépendant au bout de 12 mois et la mère peut à nouveau se reproduire. Si c’est le cas, la mère tolère sa présence à proximité mais n’a plus de contact avec lui. Le jeune est généralement chassé au bout de 18 mois, lorsque le cadet sort à son tour de la poche ventrale. Il doit alors partir à la recherche de son propre territoire, le koala étant un animal solitaire.

VOIR AUSSI : Le koala en danger selon une ONG australienne

Suivez-nous !