Lancement de la première journée mondiale contre l’abandon

La plateforme Solidarité-Refuges et le site d’information animaux-online lancent la première journée mondiale contre l’abandon des animaux de compagnie. Cette première édition se tiendra le samedi 29 juin et vise à alerter, sensibiliser et agir contre le fléau de l’abandon.

Une dizaine de jours après la diffusion de la vidéo choc de la fondation 30 millions d’amis, la sensibilisation contre les abandons d’animaux de compagnie continue. La date de cette première journée mondiale contre l’abandon n’a pas été choisie au hasard : ce dernier samedi du mois de juin marque, pour la plupart des pays d’Europe du Nord, les premiers départs en vacances et donc le début de la vague estivale d’abandons d’animaux. En France, plus de 100 000 animaux sont abandonnés chaque année, dont 60 000 sur la seule période d’été. Comme l’a rappelé la fondation 30 millions d’amis, ces chiffres font de nous les champions de l’abandon en Europe.

Campagne 2019 contre l’abandon – © Fondation 30 millions d’amis

Les campagnes de sensibilisation se succèdent mais la situation ne s’améliore pas. En France, des refuges en sur-population avant même le pic de l’été sonnent l’alarme. Pas assez de moyens, pas assez de places, pas assez d’adoptions : les refuges explosent et le nombre d’euthanasies avec. Dans d’autres pays, ce problème de sur-population d’animaux abandonnés est parfois réglé par l’éradication, faute de structures d’accueil. On se souvient, par exemple, que la Russie avait lancé une campagne d’éradication des chiens errants en 2018 avant le début de la coupe du monde de football.


En sept ans, une chatte et sa descendance peuvent engendrer 370 000 chatons.

Des conséquences aussi pour la société

Les abandons d’animaux ont de lourdes conséquences pour la société. Les chats errants, notamment, deviennent un problème majeur dans certains pays qui peinent à gérer la situation. En Australie, par exemple, le nombre de chats errants est estimé à 20 millions et menace la faune sauvage endémique. Le gouvernement australien a lancé une opération visant à tuer deux millions de chats errants sur son sol d’ici à 2020. A Jérusalem, les chats errants non stérilisés prolifèrent dangereusement : ils seraient 240 000 sur seulement 126 km². Pour faire face à cette surpopulation, des campagnes de captures et stérilisations sont organisées. Rappelons qu’en sept ans, une chatte et sa descendance peuvent engendrer 370 000 chatons.

Des propositions pour agir efficacement contre l’abandon

Vidéo de promotion de la première journée mondiale contre l’abandon – © animaux-online
Suivez-nous !