Le saviez-vous ? Le rat-taupe nu ne vieillit pas

Ce rongeur d’Afrique de l’est est un recordman de longévité. Alors qu’une souris vit en moyenne deux ans, le rat-taupe nu peut vivre plus de 30 ans. Le plus vieil individu connu est mort à 35 ans en laboratoire.

VOIR AUSSI : Le requin du Groenland : recordman de longévité

Chez ce rongeur, le risque de mortalité n’augmente pas avec l’âge. Alors que le vieillissement de tous les mammifères s’accompagne de maladies et de dégénérescence, le temps n’a pas de prise sur le rat-taupe nu. Les scientifiques du monde entier s’intéressent à son immunité contre le cancer, les maladies cardio-vasculaires et la dégénérescence nerveuse. Ils tentent de percer le mystère de ce petit rongeur avec lequel nous avons 93% de gênes en commun et de trouver la clef de cette longévité et résistance aux maladies.

Le rat-taupe nu est le seul mammifère capable de régénérer les neurones de son système nerveux central, endiguant ainsi toute dégénérescence nerveuse. Son immunité contre le cancer serait due à sa production d’acide hyaluronique en très grande quantité qui empêcherait le développement des tumeurs.

VOIR AUSSI : L’escargot du désert : dormir pour survivre

Suivez-nous !