Le flash : Le guépard

Le guépard est un as de la course. Ses os légers et sa colonne vertébrale flexible lui permettent de projeter ses pattes postérieures très loin et de faire des bonds de près de 7 mètres de long. Ses narines larges et sa cage thoracique profonde lui garantissent une ventilation optimale. Son cœur est puissant et ses poumons sont très développés : tout son corps est conçu pour la vitesse. Grâce à ses caractéristiques morphologiques, le guépard peut atteindre une vitesse de 120 km/h. Pour autant, il ne tient que sur des distances très courtes de 200 à 300 mètres maximum.

VOIR AUSSI : Inde : le nombre de tigres sauvages a augmenté de 30% en 4 ans

Un sprinteur mais pas un bagarreur

Sa longue queue lui sert de balancier pendant sa course et lui permet de prendre des virages très serrés à grande vitesse. Les griffes du guépard, contrairement à celles des autres félins, ne sont pas rétractiles. Ainsi, elles lui garantissent une meilleure adhérence au sol. En contrepartie, ses griffes s’abîment très vite et sont peu efficaces pour se battre ou pour grimper aux arbres. On reconnaît aisément la tête d’un guépard à ses larmiers, c’est-à-dire aux lignes noires qui partent du coin interne de l’oeil. Ces “larmes” sombres diminuent les reflets lumineux du soleil afin d’améliorer la vision du fauve.

VOIR AUSSI : Le flash : L’aye-aye

Suivez-nous !