Le saviez-vous ? Il existe des oiseaux venimeux

Certains oiseaux du genre Pitohuis ainsi que l’ifrita de Kowald, que l’on trouve en Australie, en Indonésie et en Nouvelle Guinée, sont venimeux. Ces volatiles concentrent un dérivé de la batrachotoxine dans leur peau et leurs plumes. Ce poison, que l’on retrouve habituellement chez certains batraciens (les dendrobates), est l’un des plus violents du règne animal. Une dose de 100 microgrammes suffirait à tuer un être humain de 68 kg.

La sécrétion de cette molécule provient probablement de leur régime alimentaire, notamment des coléoptères qui contiennent de la batrachotoxine et dont ils sont friands. Ce poison leur permet de se défendre contre leurs prédateurs. Et ils sont, du coup, peu nombreux ! Certains oiseaux qui leur ressemblent mais qui ne jouissent pas de ce pouvoir chimique imitent même leur cri afin de tromper l’ennemi et éviter la prédation.

VOIR AUSSI : Le saviez-vous ? Le loris lent est le seul primate venimeux

Suivez-nous !