Un label pour la protection des éléphants en Thaïlande

En Thaïlande, un Français du secteur touristique a mis en place une certification des camps d’éléphants. L’objectif est d’encadrer les activités liées aux pachydermes et de lutter contre l’exploitation et la maltraitance.

Nicolas Dubrocard, fondateur de la société Asian Captive Elephant Standards, a créé un label pour les camps d’éléphants afin de s’assurer du bien-être des pachydermes impliqués dans les activités touristiques. En effet, outre les plages paradisiaques et les temples majestueux, les éléphants sont un incontournable du tourisme en Thaïlande. Malheureusement, le succès de ces animaux fait également leur malheur et laisse parfois place à l’abus : éléphants exploités et forcés à porter des touristes toute la journée, animaux enchaînés ou blessés…

L’inspection des camps se déroule en présence d’un vétérinaire local qui inspecte minutieusement tout le corps des éléphants afin de s’assurer qu’il n’y a aucune blessure ou cicatrice qui témoignerait de mauvais traitements. Au-delà de ça, 191 critères très stricts doivent être respectés pour obtenir la certification. Selon Nicolas Dubrocard, cet encadrement des pratiques est la solution. En effet, environ 4000 éléphants sont utilisés dans l’industrie touristique en Thaïlande. Or, selon les autorités thaïlandaises, si l’on interdisait ces activités il serait impossible de tous les réintroduire dans leur milieu naturel sans rendre la cohabitation entre les êtres humains et les pachydermes dangereuse.

VOIR AUSSI : Des abeilles plutôt que des barrières pour éloigner les éléphants