En Thaïlande, le confinement profite à une espèce rare de tortue

Plusieurs nids de tortues luths ont été découverts sur les plages de Thaïlande. Cela faisait 20 ans que cette espèce en voie de disparition n’avait pas été observée en si grand nombre.

Depuis la mise en place des mesures de confinement liées à la pandémie de Covid-19, la faune reprend ses droits partout dans le monde. C’est le cas notamment en Thaïlande où 11 nids de tortues luths, une espèce rare de tortue marine, ont été découverts sur les plages désertées des provinces de Phuket et Phang Nga dans le sud du pays. Selon Kongkiat Kittiwatanawong, directeur du Centre de biologie marine de Phuket, cela faisait cinq ans qu’aucun nid n’avait été identifié. Fin mars, le personnel du parc national de la province de Phanga Nga a pu observer 84 jeunes tortues après avoir surveillé les œufs pendant deux mois. Du jamais vu depuis 20 ans pour cette espèce menacée.

Le nombre de touristes a diminué de 50 % en Thaïlande en février et un couvre-feu national a été instauré entre 22 heures et 4 heures du matin. Ainsi, l’absence de touristes sur les plages et de bateaux de pêche permet aux tortues de s’accoupler plus près du rivage et garantit le calme nécessaire à la ponte des œufs par les femelles. En effet, celles-ci pondent dans le sable dans les zones sombres et calmes : elles sont donc plus enclines à venir s’aventurer sur des plages désertées.

Les tortues luths – les plus grandes tortues marines du monde – sont considérées comme étant en voie de disparition en Thaïlande et sont inscrites sur la liste des espèces vulnérables par l’IUCN. L’espèce est gravement menacée par l’activité humaine : braconnage, pollution des mers, filets de pêche et urbanisation galopante du littoral. Depuis plusieurs années, des associations et des programmes internationaux travaillent à leur protection et veillent à leur conservation.

Les tortues luths ne sont pas les seules à profiter du calme dans le pays : de nombreux dugongs, dauphins roses et requins-baleine ont également été observés en grand nombre au large des côtes thaïlandaises ces dernières semaines.

VOIR AUSSI : Découverte d’une tortue que l’on pensait éteinte aux Galapagos