Le saviez-vous ? L’okapi est le dernier grand mammifère découvert

L’okapi, animal étrange entre la girafe et le zèbre, n’a été découvert qu’au début du XXème siècle dans les forêts denses de la République démocratique du Congo. Bien connu des Pygmées de la région, il n’a toutefois été scientifiquement décrit qu’en 1901. Cela fait de lui le dernier grand mammifère découvert.

A l’origine classé parmi les équidés, les scientifiques ont fini par découvrir qu’il appartient en réalité à la même famille que la girafe avec laquelle il partage plusieurs caractéristiques. Ils possèdent tous les deux un long cou, ils marchent à l’amble – c’est-à-dire que leurs deux membres latéraux avancent simultanément -, ils ont des “cornes” osseuses appelées ossicônes et ont une langue très longue afin d’attraper les feuilles en hauteur. Mais contrairement à la girafe, l’okapi est un animal solitaire qui ne fréquente ses congénères qu’à la période de reproduction.

L’okapi figure sur la liste rouge des espèces menacées de l’UICN depuis 2013. Il est menacé par le braconnage et la disparition de son habitat au profit d’exploitations de ressources et d’installations humaines. On estime qu’il resterait entre 5000 et 15000 individus dans la nature, mais ce chiffre n’est pas actualisé et est vraisemblablement surestimé.

VOIR AUSSI : Flash sur la girafe